translate traduire

Spécial Week-End Couple

3 Nuits 174 €
  • Chambre 1 LIT Couple équipée d'une salle de Bain et de toilettes.
  • Du vendredi 12h au lundi midi.

Design & Hosting

Call Ways ®
agence de presse
callways.fr

Maisons-Alfort : A mon âge, je me cache encore pour fumer

A mon âge, je me cache encore pour fumer.

Dans l’intimité d’un hammam d’Alger, neuf femmes se retrouvent, échangent, et se racontent. Il y est question d’amour, de désir, de souffrance, d’intolérance, de violence et même de religion. Le corps féminin, véritable champ de bataille, s’y livre dans tous ses états.

Rayhana : A mon âge, je me cache encore pour fumerCet authentique dévoilement auquel Rayhana, l’auteure, nous convie, est à prendre au sens propre comme au figuré. Fabian Chappuis, le metteur en scène monte avec simplicité et fermeté cette pièce chorale, qui croise les destins de neuf portraits dépeignant les heurs et malheurs de la condition féminine dans les pays du Maghreb. Aucun misérabilisme, aucune complaisance ne viennent entacher la belle pudeur de l’ensemble. Le ton est toujours pertinent, les répliques savoureuses, l’émotion jamais loin du rire. Chaque comédienne brille par son talent, sa personnalité, sa présence à la fois charismatique et sensuelle.

Peinture tragicomique de l’Algérie contemporaine, cette oeuvre est un petit bijou de justesse qui parvient à traiter un sujet délicat de façon simple et directe, sans jamais verser dans le réquisitoire. Fenêtre ouverte sur une réalité aussi complexe que douloureuse, la pièce se donne comme un témoignage. Désir de vie et dégoût de soi y combattent pour le meilleur et pour le pire.

Entre frissons de plaisir et frissons de terreur, un spectacle poignant !

Théâtre Claude Debussy
Texte de RAYHANA
Mise en scène : Fabien CHAPPUIS
Avec

  • Marie AUGEREAU
  • Géraldine AZOUELOS
  • Paula BRUNET
  • SANCHO
  • Linda CHAÏB
  • Rébecca FINET
  • Catherine GIRON
  • Maria LABORIT
  • Taïdir OUAZINE
  • RAYHANA

Entrées

  • prix : 25 €
  • réduit : 22 €
  • moins de 14 ans : 15 €
  • abonnement tarif E

Location des Places

Du samedi 2 au samedi 9 avril 2011 et à partir du mardi 26 avril 2011 en fonction des places disponibles

Crédit photographique : Bastien Capela
A mon âge, je me cache encore pour fumer

Maisons-Alfort: Les corps magnétiques

La Biennale de Danse, haut lieu de propositions et de découvertes, qui a contribué, entre autre, à lancer la carrière de jeunes chorégraphes prometteurs devenus des stars aujourd’hui, clôt sa 16ème édition au Théâtre Claude Debussy.

Compagnie Mossoux-Bonté (Belgique)Cette soirée se met dans les pas de la Compagnie Mossoux-Bonté venue de Belgique et qui situe son approche aux frontières de la danse et du théâtre. Elle vise à fondre ces deux disciplines en un seul langage en s’attachant à des thématiques précises qui trouvent leur formulation dans le mouvement.

Les corps magnétiques parlent de la nécessité de l’autre et de ce qu’on en fait. Rien de mentalisé là-dedans : on est dans le jeu de l’intime. 4 hommes et 4 femmes sont là, un verre à la main, réunis pour quelle raison ? On ne sait. L’essentiel est dans la rencontre. Ils s’apprivoisent, se rejettent, s’interpellent, se câlinent, se jalousent, se provoquent, se battent, dans un jeu continu, dans l’instantané. On s’attache, fasciné, à leur pas, on sursaute, on rit, on est au milieu d’eux.

Les buveuses de café. Deux femmes, insouciantes tout d’abord, se retrouvent confrontées au déluge d’informations catastrophiques sur l’actualité qui se déversent dans le bar où elles sont attablées.

Leur humeur s’en trouvant considérablement modifiée, elles se lancent alors avec frénésie dans une danse fantaisiste au son de la musique des Swingle Sisters chantant Bach.

A découvrir.

DANSE
Mise en scène et chorégraphie : Nicole MOSSOUX et Patrick BONTÉ
Musique originale : Thomas TURINE

Avec

  • Bernard EYLENBOSCH,
  • Odile GHEYSENS, Sébastien JACOBS,
  • Yvain JUILLARD, Leslie MANNES,
  • Frauke MARIËN, Maxence REY,
  • Armand Van Den HAMER

Impromptu musical
OEuvre originale du compositeur Thomas TURINE
interprétée par l’Ensemble OCTALYS

  • prix : 25 €
  • réduit : 22 €
  • moins de 14 ans : 15 €
  • abonnement tarif E

Théâtre Claude Debussy
Samedi 2 Avril 2011 à 20h45